Dossiers Forme & santé

Comment combiner médecine des plantes et médicaments

LU 14676 fois     COMMENTÉ 4 fois
TAGS: phytothérapie, fleurs de Bach, plantes médicinales, soigner, médecine douce, médecine naturelle
AUTEUR : Sébastien Gilbert
lundi 19 juin 2017

La phytothérapie signifie étymologiquement « la thérapie par les plantes ». Si l’usage de plantes médicinales remonte à des temps ancestraux, la médecine classique les a quasiment fait disparaître. Depuis 20 ans, cependant, les plantes retrouvent progressivement leur place dans la pharmacopée.

Vous êtes vous déjà fait prescrire des plantes de la part de votre médecin ? Sans doute rarement, si ce n’est jamais. Alors est-ce un manque de confiance de la part de nos spécialistes ? Les plantes ne seraient-elles pas si efficaces que ce que l’on pourrait être amener à penser dans un premier temps ? Voire même potentiellement nocives ? Nous avons mené l’enquête pour vous.

La est la plus vieille médecine du monde, pourtant il existe encore peu de données scientifiques sur les effets des plantes sur notre santé. Cela favorise donc la médecine classique et les soins par médicaments.

Bon nombre de médicaments sont pourtant fabriqués à base de plantes, et si la médecine prend encore la avec des pincettes, c’est aussi pour souligner que tout ce qui est estampillé « naturel » n’est pas forcément bénéfique, ou sans risques.





Sommaire de l'article

Page 1 : La médecine prend la phytothérapie avec des pincettes
Page 2 : Les fleurs de Bach
Page 3 : Effets des plantes médicinales


Retour au dossier

  Peut-on guérir avec les médecines douces ?


commentaires

posté par patriciapacaut le jeudi 25 juin 2009
Sébastien bonjour. L’homme fait partie intégrante de la nature et depuis la nuit des temps il est habitué à consommer différentes espèces de plantes pour leurs qualités aussi bien médicinales que nutritives. Jusqu’au début du XIX les médecins se contentaient, pratiquement de puiser dans « la pharmacie du bon dieu » pour soulager les maux de leurs contemporains puis les chimistes ont réussi à isoler puis à synthétiser en grande quantité les principes actifs de certaines plantes importantes comme la quinine du quiquina, la morphine du pavot ou la digitaline de la digitale…Les laboratoires de chimie supplantent ‘mère nature’ en produisant des médicaments qui ont un intérêt thérapeutique certes mais aussi leur lot d’effets secondaires et de contre indications. Ce qui ne veut pas dire, loin de là, que tout ce qui est naturel comme une plante, est dénué de toxicité, loin de là…Certaines plantes sont même très toxiques au même titre que certains champignons. Si le médecin d’aujourd’hui pr
posté par patriciapacaut le jeudi 25 juin 2009
Si le médecin d'aujourd'hui prend encore la phytothérapie avec de pincettes c'est à mon avis par... méconnaissance. Il a été formé pour soigner des maladie avec des médicaments. Il ne s'intéressent pas il ne sait pas manier les alternatives naturelles.
posté par Petite_loutre le lundi 30 avril 2012
Je suis tout à fait d'accord avec toi, Patricia. D'ailleurs, je me permet de donner mon témoignage pour les Fleurs de Bach car je trouve la conclusion, qui les compare à des placebos, assez négative. En effet, pour ma part, j'ai pris du Marronnier Blanc dans le but de calmer les pensées répétitives qui m'empoisonnaient l'esprit quotidiennement. Je ne m'attendais donc à aucun effet sur ma santé physique. Et pourtant, j'ai constaté que, en plus de soulager mon esprit, ce remède m'a également soulagée des remontées gastriques que j'avais toutes les nuits ! Comment, si ces fleurs n'étaient qu'un placebo, auraient-elles pu influencer là où je ne les attendais pas ? J'ai terminé mon petit flacon et le temps de le renouveler (car un traitement de fond dure trois mois), mes remontées gastriques sont revenues... Je suis désolée pour les "professionnels de la santé" visiblement mal informés (ou trop intéressés par les bénéfices financiers des laboratoires), mais leur IPP n'ont jamais fait mieux
posté par Petite_loutre le lundi 30 avril 2012
(suite coupée) : ... mais leur IPP n'ont jamais fait mieux que ces fleurs. Sans parler des lourds effets secondaires des médicaments classiques !
1 - 4 de 4
  • 1

L’accès et l’utilisation du forum sont réservés aux membres d'Aujourdhui.com. Vous pouvez vous inscrire gratuitement en cliquant ici.

Si vous êtes déjà membre, connectez-vous ici :


Recommander cette page :